Escapade à Chongqing : entre temples et gratte-ciel

La joie du Nouvel An Chinois…1 semaine de vacances! Du luxe après à peine un mois de stage. Vacances nationales, on ne discute pas…

Un calme étrange règne dans les villes après le passage de la foule qui se dirige vers les campagnes pour rejoindre proches et amis. Mais Chengdu n’est pas si tranquille que cela, car le calme qui s’y installe s’apparente à une journée ordinaire d’une capitale européenne. La ville est loin d’être vide, mais l’espace qui se libère autour de nous nous le fait croire.

Avec Tamara, ma collègue et amie à InternChina, nous avons décidé de profiter de ce temps pour s’échapper de Chengdu pour une plus grande ville, donc plus libérée d’espace : Chongqing. Nous préparons notre voyage à l’avance, pour 269km de distance, un aller vers Chongqing devrait prendre environ deux heures de train : faisable. Nous achetons nos billets à bas prix, et nous nous laissons emporter par l’euphorie de la fête qui se prépare autour de nous.

Je n’ai jamais vraiment su organiser les voyages que j’ai pu entreprendre, me laissant souvent porter par une insouciante qui m’a conduit vers des endroits exceptionnels et des personnes surprenantes. C’est avec la même insouciance que j’ai abordé la ville de Chongqing. Dès le premier jour, nous n’avons pu qu’être frappées par le contraste qu’offre la ville.

InternChina – Vieille ville et centre-ville

InternChina – Vieille ville et centre-ville

De nombreux temples se trouvent en plein milieu de l’agitation de la plus grande cité du Sichuan, tandis que le centre-ville moderne s’apparente à un petit (tout est relatif) Time Square à la chinoise. Les repères spatio-temporels sont parfois mis à rude épreuve !

Plusieurs spécialités culinaires nous font envie: traditionnelle fondue Sichuanaise, originaire de Chongqing et très très épicée (!), des nouilles de ChongQing (plus épaisses et goûteuses que la normale), des grillades de viandes ou de fruits de mer, sautés légumes et pommes de terre épicées, gâteaux de riz… de quoi vous faire tourner la tête ! A notre grand désarroi nous n’avons pas pu tout goûter mais nous avons, pour sûr, poussé les limites de nos estomacs !

Pendant le Nouvel An Chinois, le temps semble s’arrêter durant deux semaines pour laisser place à la fête.  Des lanternes rouges de toutes formes apparaissent dans les arbres, sur les lampadaires, sur les fenêtres des immeubles… Le bonheur règne et se transmet ! La nuit, la ville s’illumine et nous donne l’impression d’être dans un monde différent.

InternChina- Hongya Caves

InternChina- Hongya Caves

Chongqing est une ville montagneuse, à la différence de Chengdu où l’on peut se déplacer à vélo presque partout, il faut affronter des pentes bien brutes et renforcer son courage pour pouvoir enjamber sa bicyclette!

J’ai tout particulièrement aimé cet aspect de Chongqing car cela me rappelle ma ville natale, Lyon, qui a la particularité d’avoir deux collines. Les villes avec du relief sont celles que j’apprécie le plus, un sentiment de satisfaction me comble lorsque j’arrive au bout des pentes ou des marches qui sont faces à moi!

Le panorama qu’offre la ville est donc bien différent, avec les montages et surtout le Yangze Jiang, le plus grand fleuve d’Asie, qui parcourt l’agglomération. Les activités touristiques qui s’organisent autour du fleuve sont très variées, avec Tamara nous optons pour la Télécabine qui traverse le fleuve à près d’une centaine de mètres de hauteur, sur 1166 mètres de longueur.

Nul besoin de dire que la vue fut époustouflante.

InternChina - Vue du Télécabine

InternChina – Vue du Télécabine

En bref, ces quelques jours de voyages ont été très enrichissants, et Chongqing est une ville surprenante où l’on ne trouve pas le temps de s’ennuyer!

 

Commencer l’aventure avec InternChina en cliquant ici!