Articles en français, Avant le depart

Rendre visite à une famille chinoise

Il devient de plus en plus courant pour les étrangers de rester au sein d’une famille d’accueil chinoise tout en étant en Chine pour étudier ou travailler.
Visiter une famille chinoise donne toujours un aperçu plus approfondi de la culture chinoise et de la vie locale, mais pour en tirer le meilleur parti, il y a certaines choses à faire et à ne pas faire en lien avec la culture et les traditions que vous devez garder à l’esprit.

En entrant dans la maison …

Offrez vos cadeaux. Ils seront probablement placés sur la table ou emmenés non ouverts (coutume chinoise oblige !). Le fruit est un cadeau très populaire, aussi bien que les produits de confiserie ou de souvenir de votre pays d’origine qui seront également bien accueillis.

Saluez tous les membres de la famille (le plus ancien en premier), ou autant que vous pouvez en voir depuis la porte. Un simple “ni hao”, ou “bonjour” si vous préférez garder votre français, fera l’affaire.

Enlevez vos chaussures et changez-les pour une paire de pantoufles qui vous attend près de la porte ou qui vous est offerte par l’hôte. Si vous avez un parapluie, remettez-le à votre hôte pour le ranger.

Une fois à l’intérieur, on vous demandera habituellement de vous asseoir. Si vous avez des sacs ou un manteau que vous voulez enlever, un siège sera à disposition. Mettre des sacs sur le sol est un non-non (le sol est considéré comme sale, même si cela peut sembler bizarre d’un point de vue occidental) et les portemanteaux sont rares en Chine. Asseyez-vous là où vous êtes invité à vous asseoir. Certains arrangements de sièges sont suivis selon la tradition.

On vous proposera ensuite quelque chose à boire et à manger (que vous le vouliez ou non).

L’eau chaude simple est très populaire. L’alternative est généralement le thé chinois. Il est impoli de demander une boisson ou une boisson différente. La première nourriture proposée sera probablement des fruits, avec des cacahuètes et des bonbons si c’est une période festive de l’année. Acceptez-les et buvez / mangez, ou posez-les sur une table devant vous si vous ne voulez pas les avoir immédiatement.

Pendant le repas, essayez de suivre l’exemple de votre hôte. Si vos hôtes font du bruit en mangeant, n’hésitez pas à faire de même pour créer une atmosphère harmonieuse.

(Vos hôtes vous demanderont sans cesse de manger plus, et seront persuadés que vous avez assez mangé seulement après votre troisième refus)

Puis la conversation commence …

Votre hôte essaiera de vous divertir et vous posera d’abord quelques questions.
Attendez-vous à être interrogé sur votre famille, votre travail et vos revenus (auxquels vous pouvez refuser poliment de répondre même si l’hôte vous en parle). Vous êtes également susceptible de devoir expliquer d’où vous venez.
Les Chinois aiment parler des prix des choses: les prix de la propriété et de la terre, le loyer, les voitures, les marchandises comme le riz et le carburant, la viande, les fruits et les légumes.
Entrez dans cette conversation et vous aurez l’intérêt de votre hôte.

Questions pour différents types d’hôtes

S’ils ont des enfants, renseignez-vous sur leur éducation. Si vous avez des enfants aussi, il peut être très intéressant de comparer l’école en Chine à la vie scolaire dans votre pays.

Si vous visitez des personnes plus âgées, vous pouvez demander comment la Chine a changé. Gardez à l’esprit que beaucoup possèdent toujours une haute estime pour le président Mao, malgré ses échecs, alors évitez d’entrer dans la critique, ou de poser des questions négatives.

Questions à éviter

En Chine, il est préférable d’éviter la politique et les opinions sur le gouvernement.
Les questions sur les statistiques telles que la population locale, les distances, les zones, etc., peuvent être orientées vers un guide, car les locaux peuvent laisser tomber ou donner des réponses vagues ou au mieux deviner, plutôt que de dire directement qu’ils ne savent pas.

Évitez les questions qui feront perdre la face à votre hôte. En Chine, il est d’usage d’éviter à tout prix l’embarras et de conserver sa dignité. Les Chinois ne sont généralement pas aussi ouverts que les Occidentaux. S’il semble que votre hôte rencontre des difficultés avec une question particulière, passez à autre chose plutôt que d’appuyer sur le problème …

Intéressé pour effectuer un séjour chez l’habitant dans une famille chinoise? Déposez votre candidature ici !

visiting a chinese family